Dilettantisme: l'excuse des perdants

Publié le par Ouais_supère

Raikkonen est lassé. L'argent, les filles, la reconnaissance publique et l'amour qui lui est donné quotidiennement, tout cela est d'un tel ennui, pour lui. Et comment se motiver une fois le Saint Graal décroché? Ah oui, parce que je ne sais pas si vous vous souvenez, mais c'est lui, le champion en titre. Un titre divin en cela qu'il est le fruit d'un enchaînement d'évènement tel qu'il réduit le terme "chance" au rang des euphémismes les plus réducteurs. Un titre somnolent (surtout lent), un titre passif, un titre "hey Kimi réveille-toi, le grand prix est fini, t'es champion du monde!! "Hein? Quoi? Ah merde, j'ai raté, j'ai dormi tout le long, moi..." (c'est que l'hibernation est caractéristique des animaux du grand froid). Bref, un titre à la Rosberg, comme seuls les finlandais savent en décrocher: en attendant que les concurrents soient morts, entre dévorés. Un titre de charognard avide de viande crevée et pourrissante.

Kimi veut arrêter, donc. De toute façon, et les médias, jamais avares de ce genre de connerie emphatique, s'en font un large écho: Kiminouchet est un dilettante. Il n'a jamais vraiment voulu s'impliquer. Lui, il veut juste piloter pour rigoler (on a d'ailleurs toujours souligné cette hilarité tenace sur son visage). Les réglages, le feedback technique? Bof, ça ne le passionne pas, toutes ces choses d'ingénieur, ces calculs sans âme. Conduire, juste conduire. Kimi est un pilote "à l'ancienne". "A l'ancienne", ou l'excuse des nases par excellence. Celle qui justifie le fait qu'un pilote eut été bien infoutu d'être régulier sur une saison, trop con pour piger le quart du fonctionnement d'une F1, trop bourrin pour ne pas se mettre au tas à chaque fois qu'il est nécessaire d'en mettre un coup.
 
Mais la vérité, elle, si les médias ne nous la serviront pas sur un plateau d'argent, est criante dès lors qu'on veut bien couper le son de sa télévision et se concentrer vraiment sur ce qui se passe. Et la vérité interdit de justifier par le fait que c'est parce qu'il est un pilote "à l'ancienne" qu'il est incapable de réussir un tour de qualification rapide ET propre, mais plutôt par le fait qu'il n'est pas assez doué pour cela. La vérité hurle que Kimi Raikkonen est en train, après un temps de rééducation psychomotrice pour ce branque de Massa en début de saison, de se faire proprement défoncer par ce dernier. La vérité pointe du doigt que ses réglages made in Finland amènent parfois sa voiture à accuser près d'une seconde au tour par rapport à celle de son équipier. La vérité suggère, un peu moins fort mais assez clairement, que si Kimi s'en va, c'est juste qu'il a, et c'est tout à son honneur, peur du ridicule qui lui semble inéluctablement promis: poser deux genoux à terre, lui, l'idole des pucelles boutonneuses et génie proclamé par les cons, face à un pilote, Massa, qui lorsqu'il parvenait à rester en piste valait tout juste un Heidfeld et moins qu'un Fisichella, sans évoquer, parce qu'on ne lui veut pas de mal à ce brésilien, les véritables sodomies chronométriques à sec que lui infligeait Michael Schumacher. A propos de cet allemand-là, on a même lu à l'époque qu'il craignait le finlandais et faisait tout pour ne pas se le coltiner chez Ferrari. Mais heureusement, la vérité est encore là pour démontrer que le septuple champion a juste été trop magnanime pour lui laisser courir le risque de ruiner sa carrière un an plus tôt qu'il n'était écrit.

On souhaite en tout cas le meilleur pour Raikkonen, une fois le casque raccroché, à savoir: le loisir d'ingurgiter suffisamment de vodka pour oublier qu'il ne fut toute sa carrière qu'un triste imposteur et l'un des champions les moins méritants de l'histoire de la Formule 1.


Publié dans Formula Ouane

Commenter cet article

ME 12/10/2008 19:23

Le mieux avec Niklaus c'est de ne pas le lire
Faut pas parler aux intégristes de son genre

anonyme 18/08/2008 15:22

bravo plus je lis ton blogue plus je lis des conneries.je vois pa pourkoi tu prend la peine d'ecrire des truc sur la f1 vue ka chaque fois ces pour critiquer.c minable.

Arie Luyendyk jr. 10/07/2008 21:08

Continuez... très intéressant spectacle!

crouzz 14/06/2008 17:54

Dites donc les gars, c'est un blog pour insulter les pilotes là, pas s'insulter entre nous! Nous sommes vraiment trop insignifiants pour mériter un tel traitement, nan mais ho!

kimitos 14/06/2008 00:32

Non mais sérieusement toi tu juges un pilote a la dernière course qu'il a faite? en faite je croi tout simplement que tu es un grand fan de "l'autre abruti d'espagnol"( je suppose que tu l'aurais appelé comme ca si tu l'aurais pas aimé a t'en remplir le caleçon a chaque GP qu'il a eu la chance de mener après un abandon de Raikkonen qui dominait pourtant) et que tu essaye de rabaisser tous les pilotes qui sont au dessus de l'Alonso.Je suis d'accord sur certains points de cet article mais je ne comprend pas pourquoi tu t'acharnes autant sur des pilotes dont tu n'auras jamais la chance d'aquérir leurs capacités physiques et surtout MENTALES ( apparement t'as du boulot à ce niveau la...)